Violence : non à l'instrumentalisation

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Hautes-Pyrénées

Violence : non à l'instrumentalisation

Il ne suffit plus de rappeler notre refus total et radical de la violence comme négation de la démocratie et des droits humains.

Dans la guerre des images qui se radicalise, deux camps se renvoient la balle en jouant sur les émotions négatives.

Nous refusons d'entrer dans ce jeu.

En rappelant à ceux qui veulent réagir aux violences policières que la contre-violence est toujours perdante.

En rappelant au gouvernement et à l'Extrême-Droite que que l'Etat de Droit doit prévaloir sur le recours indiscriminé et disproportionné à la force.

En disant notre solidarité à tous ceux qui sont victimes d'actes de violence, d'où qu'ils viennent.

Publié dans politique nationale

Commenter cet article