25 août 2008 : Un nouvel espoir

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

 

Un nouvel espoir

 

A l'issue des Journées d'été des Verts, tenues à Toulouse du 21 au 23 août, on peut dire qu'un nouvel espoir vient de se lever : celui d'un rassemblement des écologistes pour répondre aux angoisses nées de la crise, à l'échelle de l'Europe.

 

Qui aurait dit, il y a un an et demi, qu'une offre politique commune regroupant les noms de Daniel Cohn-Bendit, José Bové et Nicolas Hulot était possible ?

Les Verts avaient été réduits à porter seuls les couleurs de l'écologie, en raison de l'engagement de José Bové dans l'aventure des comités unitaires anti-libéraux, du refus de Nicolas Hulot de sortir de la posture « au-dessus des partis ».

Aujourd'hui, une dynamique de convergence est à l'oeuvre : non pas seulement autour d'un « casting », mais à partir de l'action et de la réflexion des uns et des autres confrontés à l'évolution des enjeux.

Citons José Bové (meeting commun du 23 août) : « On a vu des rapprochements avec et après le Grenelle de l'environnement.On s'est tous retrouvés en mai devant l'Assemblée Nationale .» (au moment du vote de la honteuse loi OGM imposée par les lobbies semenciers)

Nicolas Hulot : « Tous les espoirs convergent vers l'Europe : c'est à nous de faire jaillir un modèle qui rende compatibles les 3 enjeux économique, social et environnemental; dans les 10 prochaines années c'est là qu'on entre dans l'irréversible; il faut aller plus loin : il faut que l'écologie prenne forme. »

Daniel Cohn-Bendit : « Il faut construire un espace politique européen. Le nationalisme c'est la guerre. L'utopie européenne c'est une civilisation à construire : il n'y aura plus de social sans Europe. Nous avons un socle commun : mais saurons-nous dépasser nos différences pour avancer ensemble ? »

Les 3 orateurs font l'éloge du compromis à la suite de Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts qui rappelle : « le compromis c'est l'essence de la démocratie et de la vie en paix ».

Cela ne supprime pas les divergences, mais permet de les dépasser.

Les listes « Europe-écologie » pour les élections du 9 juin 2009 au Parlement européen sont possibles : le Conseil national des Verts des 13 et 14 septembre devra en valider la démarche. Les Verts des Hautes-Pyrénées en soutiennent d'ores et déjà la perspective : « rassembler les écologistes sur leurs valeurs et leur projet » constitue depuis octobre 2006 leur orientation. C'est aujourd'hui bien de cela qu'il s'agit.

 

Publié dans Europe

Commenter cet article