Gérard ONESTA à Tarbes le 30 avril 2009

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

Gérard ONESTA à Tarbes le 30 avril :

« Sortir de l' Europe des 27 nains,

en élisant le 7 juin

un Parlement européen qui se saisisse

de ses 2 pouvoirs nouveaux »

 

Secret de Polichinelle : l'Union européenne va mal. Elle va mal de ses dirigeants politiques, et en particuliers des dirigeants français des « grands partis », qui instrumentalisent l'Europe pour leurs jeux de cumuls de mandats, pour contenter des clientèles électorales (tout récemment les patrons de la restauration), et pour en faire le bouc-émissaire des problèmes qu'ils se refusent à trancher eux-mêmes.

L'Europe pourrait et doit être pourtant l'instrument des politiques nous permettant de sortir de la crise. Pour cela, il faut la sortir de son fonctionnement actuel en lui insufflant un peu plus de démocratie.

Sortir de « l'Europe des 27 nains » c'est sortir d'un système bloqué et bloquant où chaque gouvernement national peut paralyser les 26 autres au nom de son intérêt particulier. Un système renforcé par le fameux “traité simplifié” dit de Lisbonne, négocié par Nicolas Sarkozy lors de la présidence française de l'Union : celui-ci redonne par exemple un Commissaire européen à chaque Etat membre, ce qui nous éloigne d'un intérêt général européen au profit du chacun pour soi national.

Le Parlement européen élu le 7 juin peut le faire : pour la première fois, si le Traité de Lisbonne est ratifié par les 2 derniers Etats qui ne l'ont pas fait (Tchéquie et Irlande qui revote en octobre), le Parlement européen choisira lui-même le Président de la Commission européenne sur la base de la majorité européenne issue des urnes.

Pour la première fois, le Parlement européen aura le pouvoir constituant en redéfinissant la procédure de modification des traités européens. Il pourra ainsi, comme le souhaitent les Verts depuis longtemps, instituer un système de double majorité : majorité de citoyens européens, et majorité d'Etats membres, au lieu de la règle actuelle de la seule unanimité des Etats.

 

C'est dire l'enjeu de cette élection du 7 juin : en envoyant au Parlement européen un maximum de députés Verts, vous pouvez contribuer à construire une majorité de Gauche porteuse d'un vrai projet européen ! Une majorité allant du Centre à l'Extrême-Gauche politiquement responsables, alternative à la majorité de Droite actuelle.

 

C'est le projet porté par “Europe écologie”

Publié dans Europe

Commenter cet article