La TCP : un projet alibi

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

Communiqué n °13-09 du 10-9-09

 

LA TCP : UN PROJET ALIBI.

 

Le projet de Traversée Centrale des Pyrénées auquel un prochain Colloque va être consacré à Lourdes, continue de susciter questionnements et polémiques. Or il s’agit d’un projet pharaonique au  point de vue des coûts et des délais de construction .

Pendant que l’on enfume les opinions publiques, avec la TCP, des deux côtés de la frontière avec des solutions virtuelles et en tout cas à long terme, les chantiers routiers et autoroutiers avancent vers et dans la montagne, tout particulièrement en Espagne, mais aussi dans le 65 avec la mise à 2 fois/ 2 voies, en catimini et par tronçons, de la RN 21 vers Gavarnie. Les Verts réaffirment leur opposition à ces travaux routiers à contre-sens.

Les Verts 65, préconisent au contraire l’utilisation de l’existant ferroviaire, à savoir les lignes des extrémités est et ouest de la chaîne, mais aussi la ligne de la Tour de Carol récemment remise à neuf et le chemin de fer par Canfranc, fermé depuis bientôt 40 ans et dont la remise en service peut se faire en deux ans.

Ces solutions de report modal de la route vers le chemin de fer, constituent la seule alternative rapide, donc crédible, à l’envahissement du tout camion- tout goudron qui contribue au réchauffement climatique en général et à la dégradation de l’environnement dans les Pyrénées.

Nous versons ces positions à une "Commission du Grand Débat Public", qui lancerait toutes les études nécessaires (étude d'impact globale) dans un débat non unilatéral, au contraire de tout ce qui a été fait jusqu'ici par l'Etat et la Région. 

Publié dans département

Commenter cet article