Lettre aux amis d'Europe Ecologie 65 n°5

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

Lettre aux amis d'Europe Ecologie 65

N°5 du 3 octobre 2009

On peut s'abonner à cette lettre envoyée par courrier électronique en envoyant son adresse mail à : lesverts65@orange.fr


 

AG constitutive du Comité départemental « Europe Ecologie »

 

 

Samedi 3 octobre de 11h à 14h à Aureilhan.

 

Nous nous sommes donc retrouvés à 21, ce qui, compte tenu de nos attentes, constitue un nombre encourageant...bien qu 'encore loin du compte !

Pas mal d'excusés, et surtout une parité quasi parfaite entre « Verts » (10 présents) et « non-Verts » (11 présents).

  1. La constitution des listes « Europe Ecologie » pour les élections régionales de mars 2010:

    Ce point a occupé la première partie de nos échanges, compte tenu de la présence parmi nous de Guilhem Latrubesse, secrétaire général du Partit Occitan, dont la possible candidature comme tête de liste du 65 a été évoquée dès cet été. Or, Guihem, bien qu'originaire de Pau, n'habite, ne milite, ni ne travaille dans le 65 : il est basé en Haute-Garonne. Le groupe local des Verts a pris une position : sans être en aucune façon hostile à une présence occitaniste sur la liste (au contraire), il refuse toute logique de « parachutage » contraire à la vision de la politique renouvelée que nous voulons promouvoir avec « Europe écologie ». Guilhem déclare comprendre ces raisons, partagées d'ailleurs par les autres participants, et déclare ne pas faire de la tête de liste une question de principe, par contre il souhaite travailler avec nous pour développer l'implantation locale du PoC.

    Trois personnes, (en plus des 3 candidats Verts déclarés,Christine Dumartin-Dupiol, Olivier Clément-Bollée et Henri Lourdou, déjà validés par le groupe local des Verts) se déclarent candidats : Jean-Marc Luce, Nathalie Nowak et Guilhem Latrubesse. Une 4e candidature (féminine) se déclare d'ores et déjà possible après réflexion ultérieure.

  2. La question du programme régional d'Europe Ecologie :

    Pour aborder efficacement cette question, une mise au point a été nécessaire sur le travail déjà en cours.

    Des commissions thématiques régionales des Verts fonctionnent et servent donc de structures d'accueil ouvertes à tous les participants au rassemblement. Le fruit de leur travail n'est pas en ligne sur le site régional des Verts, comme j'avais cru pouvoir l'affirmer. Par contre, il est possible de demander à s'inscrire dans une liste de diffusion, adresses ci-dessous, en s'adressant à Marc Vidal , coordonnateur régional :

Liste des commissions avec l’intitulé, le contenu et le nom des animateurs-trices actuellement déclarés

(note d'Alexandre Jurado réactualisée en fonction des éléments connus)

 Le nom de l’animateur-trice est surligné en jaune

 Ø      La liste des responsables des 9 commissions et des membres du Groupe de synthèse a été arrêtée le 12 septembre après validation de celle-ci par le CAPR (voir note détaillée en fin de cette lettre).

Ø      Le thème de la Commission N°1 a changé. Elle devient la commission "Gouvernance" tandis que les autres thèmes qui y étaient autrefois traités (transnational, budget...) sont redistribué dans diverses commissions

1.     com-regionales-generalites-synthese@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr
Le contenu et donc le travail de cette commission a été modifié lors de la réunion du 8-9 en accord entre tous les participants :

Cette commission devra traiter pour l’essentiel de « la gouvernance » que nous souhaitons pour la région MP.

Les thèmes traités jusqu’à présent seront répartis sur d’autres commissions.

2.    Commission sur la gouvernance (elle annule et remplace la commission com-regionales-generalites-synthese@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr selon la décision prise en réunion le 8 septembre)

 Animateurs

 Bernard Brunet (EE), Laurent Gosset

Henri AREVALO, Guillaume Cros

Jean Michel PUGNIERE

3.     com-biodiversite-agriculture@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Francine RICOUART (EE)

 Cette commission traite de l'agriculture, l'agriculture bio, les espaces naturels. Le groupe "santé" et le groupe "risques majeurs" sont rattachés à cette commission.

 4.     com-climat-energie-dechet@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Thierry CAMINEL (Verts)

 Cette commission travaillera sur les thématiques de l'environnement, du développement durable, du plan climat, du plan énergie, du traitement des déchets, resourceries  etc...

5.    com-culture-solidarite@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Guilhem LARTRUBESSE (Poc)

 Culture, jeunesse, sport, solidarités, culture scientifique et technique, culture patrimoniale et politique linguistique. 

 6.    com-economie-innovation-recherche@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Elie BRUGAROLAS (Verts)
Henri AREVALO (Verts)
Hélène CHESSE ( Verts)

 Economie et de politique de recherche, politiques régionales en faveur de l'économie, du tourisme, de la transmission d'entreprise, de création des zones industrielles etc...

La recherche, notamment universitaire, l'innovation, les pôles de compétitvité, les clusters, les tic, les nanos font aussi partie des sujets traités.

 7.    com-education-formation@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Marc VIDAL (Verts)
Hélène CHESSE (Verts)

Politiques d'éducation et de formation, on y  trouve l'apprentissage, la formation professionnelle continue, le prdf,  les lycées, la vae, l'orientation, la formation prof supérieure (cnam, fac), l'éducation à l'environnement, les formations sanitaires et sociales, les écoles, deuxième chance.

 8.    com-international@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Elie BRUGAROLAS (Verts)
Hélène CHESSE

Coopération décentralisée, d'Interreg a, d'interreg b, d'Eurorégion...

 9.    com-montagne-eau-aquitaine-mp@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr
Ce groupe  est co-animé par le bureau du 65 et Marc Vidal (Verts) 

 Cette liste traite de deux problématiques communes aux Verts d'Aquitaine et de MP: l'eau et la montagne et la montagne Pyrénées. Pour ce qui relève de l'Eurorégion ou de la CTP, crosspostez avec l'international

 10.          com-transport-amenag@listes.midi-pyrenees.lesverts.fr

Georgette Sauvaire (Verts, transport surtout), 
Suzanne Boughattas (Verts, aménagement du territoire surtout),
Bernard Brunet (EE, aménagement du territoire).

Aménagement du territoire et transports


Phase 1 - L’émergence des idées-forces* de la campagne

Eléments de cadrage retenus pour cette phase allant jusqu’à la tenue de la « Convention Régionale » en décembre

 

Ø      Les grandes idées-forces à fournir avant décembre devront être mises en scène avec "un style et un tempo". Les candidats et les militants pourront ainsi disposer  "d’éléments de langage" qui puissent faire mouche auprès des interlocuteurs.

Ø      Dans ses grandes lignes, et en matière de communication, la campagne devra s’articuler sur deux ou trois thématiques, par exemple :

a- Il existe une double crise, la crise écologique (la fin du monde) et la crise sociale (la fin du mois). Mais pour les verts la crise sociale et la crise écologique sont indissociables, nous n’avons pas de réponses et de propositions différenciées, mais les mêmes réponses et les mêmes propositions pour répondre aux deux crises.

b- De la même façon que les Verts ont fait campagne pour l'Europe au moment des européennes. Nous ferons campagne pour la Région au moment des régionales. Nous dirons que nous croyons à la Région, à ses axes d'action et que nous sommes en position de la gérer aussi bien que Malvy. (Même mieux). Il existe une région qui est imposée (c'est celle des compétences octroyées) mais il existe aussi une région rêvée (c'est celle vers laquelle nous pourrions aller en utilisant les marges de manœuvre disponibles).

c- il faut  tout particulièrement communiquer sur la gouvernance de la Région (le statut de l'opposition, la transparence, les modalités d’utilisation des crédits, etc.)

 

En pratique, voici le calendrier retenu pour la conduite de la phase n° 1:

 

     


Ø      Aussitôt après la réunion du 26 septembre et jusqu’à une réunion qui se tiendra le 10 octobre,  et sur la base des échanges et premiers arbitrages qui y verront le jour : rédaction d'un texte martyr (par commission) de 2 ou 3 pages avec une brève partie analysant la problématique et les idées forces que l'on pourrait en dégager (pas besoin à ce stade-là de faire trop littéraire). Ce document est envoyé à tous les membres de la commission concernée pour réaction / amendement / validation. Pour la réunion du 10 octobre : sur la base des retours des membres de chaque commission sur le texte martyr, rédaction d'un texte bien mieux finalisé portant sur :

  • brève analyse de la problématique +

  • les idées forces retenues (avec indication des priorités)

  •  éventuellement, une première série de propositions concrètes et premiers éléments de langage.

Ø      Ces textes sont remis à un groupe de synthèse qui les examine et retient quelques points (moins de dix) qu'il estime centraux et demande l'avis des commissions au plus tard le 24 octobre, y compris dans le cadre d’une réunion physique entre les animateurs-trices des commissions et les membres du groupe de synthèse. A la suite de cette réunion du 24 octobre (qui réunira les 9 responsables de commission et les membres du Groupe de synthèse), le Groupe de synthèse doit décanter les 9 textes des 9 commissions et arriver avec son texte martyr à lui. Ce texte martyr reprendra en 4 ou 5 pages les éléments suivants :

  • analyse générale de la problématique régionale en croisant les 9 analyses des 9 commissions

  • idées forces prioritaires (une dizaine au max)

  • éventuellement, une première série de propositions concrètes et premiers éléments de langage sur ces priorités.

Ø      Pour le 31 octobre, le groupe de synthèse rédigera un quatre pages définitif : comprenant : analyse + idées forces prioritaires + première série de propositions + premiers éléments de langage de la campagne. C'est ce texte qui est maquetté et qui servira de base pour les travaux de la Convention de décembre.

Ø      En décembre (date à préciser) la Convention arrête définitivement le texte qui constitue alors l'analyse globale stratégique et les axes de campagne sur lesquels les candidat(e)s vont désormais aller se battre sur le terrain.

 

Eléments de cadrage retenus pour la phase 2 : rédaction détaillée du programme (mi décembre / début février)

 

Ø       De mi décembre à début février Les commissions engageront une étape stratégique où elles devront aller tester nos idées forces sur le terrain au contact des acteurs de la société civile (autant pour les impliquer, que pour mieux calibrer la pertinence de nos propositions). Il peut s’agir d’auditions, mais également de forum, conversations et débats décentralisés dans les départements. Il s’agit d’aller dialoguer sur le terrain avec nos concitoyens et la société civile. À ce stade les 9 commissions doivent être chargée d'organiser / animer ce dialogue participatif (bien évidemment en présence active des candidat(e)s !).

Ø      Mi février, sur la base des remontées de ces contacts de terrain, le Groupe de synthèse rédige - avec l'aide des 9 responsables de commissions - ZE Programme : document épais de plusieurs dizaines de pages qui fait le détail de tout ce qu'on va dire à nos interlocuteurs / partenaires de second tour, et qui sera également notre feuille de route pour gérer ensuite la région... C'est aussi là qu'on devra finaliser le "digest" de tout ça, avec plusieurs niveaux de lecture pour... notre sublime profession de foi.



Ces éléments d'information sont à intégrer pour notre propre réunion locale de travail prévue le

vendredi 16 octobre à 20h30 à AUREILHAN

(lieu précisé ultérieurement : sans doute salle du Cloître)

NB : Le calendrier annoncé ci-dessus ne sera certainement pas exactement tenu : par ex la Commission 9 ne pourra fournir son texte de 2 ou 3 pages qu'à l'issue de sa réunion du 10 octobre.

Annexe  :

Le rôle et les missions du CAPR-MP (Comité d'Animation et de Pilotage Régional-Midi Pyrénées)

Le CAPR-MP estune instance de transition qui a pour objectif d’accompagner, d’animer et de coordonner le processus de Rassemblement des écologistes en MP. Toutes les composantes de la dynamique unitaire Europe Ecologie doivent y être représentées.

Sachant que le processus de Rassemblement des écologistes est en cours

d ‘élaboration, le CAPR-MP devra prendre en compte et intégrer dans son

fonctionnement les éléments, préconisations ou décisions émanant du CAP national, et toutes décisions nationales qui seraient prises, en concertation, par les parties prenantes d’Europe Ecologie.

Outre cette mission générale, dans la période électorale à venir, il est confié au CAPRMP,

1. L’élaboration du programme de la liste de Rassemblement des écologistes,

2. La conduite et l’animation des débats sur les positionnements politiques de la

liste de rassemblement ;

3. La dynamisation et la remobilisation des Comités Locaux EE

4. La définition des modalités financières

La composition du CAPREE-MP

Un premier niveau large, sans être pléthorique…

La période électorale à venir sera cruciale pour l’écologie politique en MP. La campagne

des régionales doit permettre aux écologistes de mettre en débat leur projet d’éco

région et de confirmer le score des européennes. C’est pourquoi, pour assurer la

réactivité et l ‘efficacité permettant d’atteindre ces objectifs, mais aussi le cadrage

démocratique du processus, le CPR des verts MP souhaite que le CAPREE-MP soit une

instance large, sans être pour autant pléthorique, et préconise la création d’un Collège

Exécutif du CAPREE-MP.

Le CAPREE-MP, dans sa version large se réunit approximativement tous les deux mois et

autant que nécessaire. Il a pour mission de garantir un dialogue équitable et

démocratique entre les différentes composantes de EE ; il examine et valide les

propositions qui lui sont soumises par le Collège Exécutif du CAPREE-MP, notamment sur

les quatre points énoncés ci-dessus.

Le CAPREE-MP est présidé par le porte-parole de la liste désigné le 12 septembre : Gérard ONESTA.

Les décisions sont prises par consensus.

Le collège des Verts MP qui participeront au CAPREE-MP, se compose :

Des 12 membres du BER, auxquels s’ajoutent 1 représentant par groupe local.

 

Le Collège Exécutif du CAPREE-MP

Le CE est chargé de faire des propositions au CAPREE et de faire appliquer les décisions

en lien avec les prérogatives fixées au CAPREE. Dans la période électorale, il est en

contact régulier avec la direction de la campagne.

Il fera des propositions d’ordonnancement de la liste qui sera validée lors de la

Convention (voir plus loin).

Le rôle et les missions du CER-MP :

1. La proposition de contenus et d’action liées aux prérogatives du CAPREE-MP et

exécution des décisions prises

2. Le lien permanent avec l’instance nationale du Rassemblement des écologistes

pour faciliter l’harmonisation des actions entre les Régions et mettre en oeuvre

les décisions nationales qui seront prises par les partenaires de EE

3. Le lien avec la direction régionale de campagne

4. L’animation et la gestion du « vivier » commun de la liste de rassemblement

5. L’organisation de la « Convention régionale pour le Rassemblement des

écologistes en MP » en lien avec les instances des verts MP

6. La mise en place d’un groupe de travail préparant la mobilisation liée au sommet

de Copenhague

La composition du CER-MP

Il est composé de 10 membres maximum représentant la diversité d’Europe Ecologie

Midi-Pyrénées auxquels se rajoutent :

- le directeur de campagne (Guillaume CROS)

- la tête de liste régionale (Gérard ONESTA)

Et :

Pour les Verts Midi-Pyrénées :

- le secrétariat exécutif

- les porte-parole régionaux

- le délégué aux élections

-la chargée des campagnes/actions.

Publié dans département

Commenter cet article