De Nagoya à Cancun : effacer l'échec de Copenhague

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

 

De Nagoya à Cancun :

effacer l'échec de Copenhague( Copenhague : la mobilisation locale) pour faire face à l'urgence climatique

 

Aujourd'hui plus que jamais notre avenir dépend de la capacité des Etats du monde à dépasser leurs intérêts particuliers pour prendre en compte l'intérêt général de l'Humanité.

Il est donc pour le moins regrettable que l'événement survenu le 30 octobre dernier à Nagoya n'ait pas davantage retenu l'attention.

Voici ce qu'en dit l'une des participantes, l'eurodéputée

écologiste française Sandrine Bellier :

« Dire aujourd’hui que le Sommet de Nagoya est un succès relève d’un parti pris : celui de voir le verre à moitié plein.

Ce n’est pas renoncer à faire mieux que d’admettre la réussite de ce rendez-vous et de reconnaître le levier qu’il constitue pour l’avenir de la lutte contre la perte de la biodiversité, le dérèglement climatique, la lutte contre la pauvreté, pour l’avenir de l’humanité.

 Il fallait être au cœur de cette plénière et vivre la joie, les larmes, les applaudissements et le soulagement sur tous les visages, après des semaines, des heures de négociations ardues, pour mesurer ce que comporte cet accord de Nagoya. Oui, tous les visages, sans exception. Des Brésiliens aux Cubains, en passant par les pays africains, les Japonais et les représentants de l’Union européenne. Un vent d’espoir a véritablement soufflé sur les délégués présents à Nagoya aux premières heures de ce 30 octobre 2010.

Une nouvelle dynamique s’est enclenchée, qui ne minimise en rien l’échec de Copenhague, mais nous montre, enfin, malgré sa fragilité, que le sommet de Cancún, du 29 novembre au 10 décembre, peut lui aussi, se solder par la réalisation d’un compromis prometteur. Le début d’une nouvelle ère. Celle d’hommes et de femmes de bonne volonté, d’hommes et de femmes responsables et conscients de l’urgence à apporter des réponses pour sortir de la crise écologique. » 

 

Retenons donc ces dates du 29 novembre et du 10 décembre et ce lieu, Cancun, et soyons attentifs à ce que nos dirigeants y feront pour faire face au dérèglement climatique qui nous concerne tous.

Publié dans Monde

Commenter cet article