L'urgence climatique

Publié le par Les Verts Hautes-Pyrénées

Henri LOURDOU

Conseiller municipal Vert de Tarbes

Bureau Hôtel Brauhauban, RDC, salle n°2

Tél/fax 05 62 44 38 32

Courriel : henri.lourdou@wanadoo.fr

 

 

Communiqué :

Pour le Maire de Tarbes, l'urgence climatique

...n'est pas une urgence !

 

Quand j'ai demandé, lors du conseil municipal du 26 octobre,  la mise en discussion du voeu intitulé "l'ultimatum climatique", conformément à l'assurance que j'avais reçue en commission de la part de M. Piron de l'accord de principe du Maire,celui-ci a pris un air excédé et s'est tourné vers M.Piron pour qu'il me réponde. Celui-ci nous a alors appris que ce voeu ne serait examiné que lors de notre prochaine séance du 7 décembre...soit le premier jour du sommet de Copenhague sur lequel ce voeu était censé peser d'une signature de plus !

Cette double désinvolture montre malheureusement une fois de plus la place occupée par l'écologie dans l'ordre des priorités de notre Maire.

Or il y a bien urgence.

La communauté scientifique internationale a fixé un impératif : stabiliser le climat à un niveau de réchauffement inférieur à 2°C , sous peine de conséquences environnementales et humanitaires majeures pour l’ensemble de la planète.

 

Dans la suite du protocole de Kyoto, se tiendra à Copenhague du 7 au 19 décembre prochain, le sommet de l’ONU où les Etats du monde entier ont le devoir de parvenir à un accord ambitieux pour enrayer l’inéluctable progression du dérèglement climatique.

 

Il est crucial que cette négociation internationale se traduise par des engagements forts, notamment de la part des pays industrialisés, qui ont une responsabilité historique et dont les émissions doivent impérativement décroître de 80% d’ici 2050. Les pays émergeants ont également un rôle stratégique à jouer, afin que leur légitime aspiration au bien être se fasse dans le cadre de nouveaux modèles de développement, sobres en carbone.

 

Cette exigence, vitale pour la planète, est accompagnée d’une forte mobilisation associative, qui se traduit par de nombreuses initiatives dont l’appel « l’Ultimatum climatique » (www.copenhague-2009.com), lancé par une douzaine d’ONG françaises, en vue de peser sur l’engagement de la France dans les négociations de Copenhague : c'est cet appel que nous demandons donc à tous les Tarbais de signer dès à présent, faute d'un engagement collectif de leur conseil municipal.

 

Publié dans Tarbes

Commenter cet article