La démocratie mondiale : horizon nécessaire

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Hautes-Pyrénées

 

Premiers pas hésitants d'une démocratie mondiale

 

L'adoption le soir du 2 avril par l'Assemblée générale des Nations unies, à une très large majorité, d'un traité sur le commerce international des armes dites classiques ou conventionnelles est une première . Aux termes de ce texte, qui était en discussion depuis sept ans, chaque pays devra désormais évaluer, avant toute transaction, si les armes vendues risquent d'être utilisées pour contourner un embargo international, commettre un génocide ou des « violations graves » des droits humains, ou être détournées au profit de terroristes ou de criminels.

  • Le texte, adopté par cent cinquante-quatre voix pour, trois contre et vingt-trois abstentions, doit à présent être signé et ratifié par chacun des pays : il  n'entrera en vigueur qu'à la cinquantième ratification, ce qui pourrait prendre encore plusieurs années.

  •  Le consensus général des cent quatre-vingt-treize pays-membres de l'ONU n'a pu être obtenu en raison de l'opposition résolue de trois Etats, à savoir la Syrie, la Corée du Nord et l'Iran. C'est pourquoi il a été décidé d'en passer par un vote à l'Assemblée, où il suffisait de réunir les deux tiers des voix, ce qui - politiquement - est cependant moins fort qu'une adoption par consensus.

  •  Parmi les vingt-trois pays  qui se sont abstenus, il y a surtout des  pays émergents, dont certains des principaux exportateurs (Russie, Chine) et acheteurs de ces armes (Egypte, Inde, Indonésie).

Les organisations non-gouvernementales (ONG) de la coalition Control Arms, qui se sont battues depuis une quinzaine d’années pour obtenir l’examen et l’adoption de ce traité, préfèrent insister sur les progrès réalisés, même si elles relèvent des ambiguïtés parfois lourdes.



Ce premier pas dans la voie d'une régulation mondiale en appelle d'autres : c'est la voix de la société civile, à travers les ONG, qui doit se faire entendre toujours plus en ce sens.

Publié dans Monde

Commenter cet article