Nucléaire : par où la sortie ?

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Hautes-Pyrénées

 

Europe Ecologie Les Verts des Hautes-Pyrénées

 

courriel :eelesverts65@orange.fr

tél : 06 07 79 92 56

blog : http :// lesverts65.over-blog.com

Nucléaire : par où la sortie ?

 

Encore une fois, nos décideurs sont pris en flagrant délit de manque d'anticipation. La catastrophe de Fukushima revient mettre les enjeux en place : le nucléaire est une énergie dangereuse pour des générations, et potentiellement dangereuse pour toute une population dépassant largement les frontières d'un pays.

Dans ce monde où tout va de plus en plus vite, il est plus que jamais nécessaire de donner une direction claire : il ne suffit pas de dire qu'on ne peut « sortir du nucléaire en un jour » (personne ne le conteste, et les écologistes pas plus que les autres); il faut dire comment on va en sortir.

Une stratégie de sortie du nucléaire doit être clairement définie avec un échéancier, des étapes et la construction de vraies alternatives énergétiques (économies d'énergie, énergies renouvelables).

Telle est la demande constante des écologistes. Avoir écarté la question du nucléaire du Grenelle de l'environnement a été plus qu'une faute politique : un véritable outrage aux intérêts des générations futures.

Il devient urgent de le réparer. Un message clair doit être adressé en ce sens à l'ensemble de la classe politique dès dimanche prochain en votant pour les candidats écologistes.

 

Le 16 mars 2011.

Publié dans politique nationale

Commenter cet article

henri lourdou 19/03/2011 12:37


La principale réponse on le sait depuis longtemps réside dans les économies d'énergie, non dans les énergies nouvelles. Par ailleurs, il n'est pas incantatoire de dire que les responsables
politiques doivent définir une stratégie à long terme de sortie du nucléaire : cela peut se décider et se mettre en place si on en a la volonté politique, il y a assez de compétences mobilisables
pour ça.


Samantha 19/03/2011 00:36


Sur le nucléaire, plutôt que d'être incantatoire, ce serait bien de préciser quoi et comment. Pour l'instant les énergies propres ne sont pas en mesure de remplacer le nucléaire : cela changera
grâce à la recherche sans doute, mais...