Philippines : notre avenir en jeu

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Hautes-Pyrénées

 

Europe Ecologie Les Verts Tarbes eelesverts.65@orange.fr

06 07 79 92 56

 

 

Nous battrons-nous pour la croissance

jusqu'au dernier Philippin ?

 

Ironie de l'Histoire ? La conférence annuelle de l'Onu sur le climat s'ouvre à Varsovie au moment-même où les Philippines sont frappées par le typhon le plus violent jamais enregistré, avec des pointes de vent à 380 km/h.

Le représentant de ce pays à la conférence constate : "Le changement climatique avance très vite, et quand nous voyons l'état des négociations, oui la frustration et l'émotion montent."

Les dirigeants des grands Etats les plus riches, où qui aspirent à le devenir, n'ont en tête qu'une préoccupation : la sacro-sainte croissance du PIB, qui doit permettre à la fois de créer tous les emplois nécessaires à la réduction du chômage et d'éviter de se poser la question des inégalités mondiales et de la destruction de l'environnement, au premier chef du climat.

Pendant ce temps les pays du Sud, qui sont aussi le plus souvent les pays les plus pauvres, prennent de plein fouet les effets de l'égoïsme des riches. Car, soyez-en persuadés, ce sont les pauvres de tous les pays qui payeront l'addition.

Il serait temps que dans nos pays soi-disant riches (mais qui le sont déjà de moins en moins pour les plus pauvres d'ici), la solidarité mondiale de tous les exploités se manifeste, en prenant résolument en compte la question de l'environnement, au lieu de la division créée par les sirènes nationalistes à la mode.

Publié dans Monde

Commenter cet article